Systèmes et logiciels libres pour smartphone



De plus en plus d'applications pour smartphone contiennent des mouchards (trackers en anglais). Ces mouchards écoutent ce qui se passe dans votre pièce, récupèrent discrètement vos coordonnées et celles de vos contacts, la liste des sites web que vous consultez, les endroits où vous allez (via la géolocalisation), combien de temps vous y restez et par déduction, votre adresse, votre nom, chez qui vous travaillez, le nom de votre banque, votre religion, vos opinions politiques, vos maladies etc. Toutes les données concernant votre vie privée sont en permanence collectées, stockées, croisées avec d'autres données, analysées puis vendues.

Pour limiter les dégâts, consultez le site web de l'association Exodus Privacy. Elle y publie la liste des mouchards présents dans les applications les plus courantes.

Utilisez de préférence des applications libres installables avec F-Droid ou répertoriées sur AOpenSource. Leur code source est public, on peut donc contrôler comment ces applications sont écrites et ce qu’elles font.

Certaines applications indésirables sont installées sur le smartphone par le fabricant, d'autres par le vendeur d'abonnements téléphoniques. Elles ne peuvent généralement pas être désinstallées. Si votre smartphone est compatible, remplacez Android par un système libre : Replicant, LineageOS, AOKP, OmniROM, Paranoid Android, Plasma Mobile, postmarketOS, Resurrection Remix OSUbuntu Touch, WebOS Ports. Mieux encore, utilisez du matériel libre, comme par exemple le smartphone Librem disponible en précommande. Il fonctionne avec le système libre PureOS.


Version 0.4